Le manganèse : bienfaits et utilisations

Publié par Claire le

Le manganèse est un oligo-élément, comme le cuivre ou le zinc. Il n’est sans doute ni le plus connu ni le plus important et est présent dans la majorité des aliments. Avec les techniques d’élevage modernes, les besoins des animaux ont néanmoins augmenté. Certains sols sont également naturellement pauvres en manganèse.

Ajoutons à cela des périodes plus ou moins intenses à traverser pour les ruminants (reproduction, mise à bas, sécheresse) et le risque de carence devient réalité. Elle peut avoir des répercussions importantes sur la santé d’un animal et sur sa reproduction, justifiant de s’intéresser de près aux bienfaits et à l’utilisation du manganèse.

À quoi sert le manganèse ?

manganèse bovins utilité min

Le manganèse sert à la formation des os, à la reproduction et, plus généralement, au métabolisme

Le manganèse est un élément chimique qui appartient au groupe des métaux de transition. Il est aussi et surtout un oligo-élément important pour les êtres vivants, qui n’est pas synthétisé par l’organisme. Un apport externe est donc essentiel pour les êtres vivants. Chez les bovins, les ovins et les caprins, il contribue notamment au développement du fœtus et la croissance des jeunes animaux. Il reste néanmoins minoritaire par rapport à d’autres oligo-éléments.

Les oligo-éléments, de manière générale, sont indispensables pour constituer de la matière vivante. Ils permettent en effet d’élaborer de nombreuses enzymes, vitamines et hormones. Ils contribuent également à l’immunité, à la protection cellulaire et au contrôle du stress oxydatif.

Bienfaits

Le manganèse intervient notamment dans :

  • Le métabolisme des lipides,
  • Le métabolisme des hydrates de carbones,
  • La synthèse de la chondroïtine sulfate (qui compose la matrice de l’os),
  • La synthèse des protéines du cartilage (donc dans la croissance),
  • L’immunité (indispensable à la protection de l’oxydation par la Super Oxyde Dismutase -SOD- et par interaction avec les macrophages et les neutrophiles, des globules blancs),
  • La reproduction (action sur le corps jaune, maintien de la gestation, ovulation).
bienfaits manganèse croissance agneau min

Un apport suffisant en manganèse contribue notamment à la bonne croissance de l’agneau

Carences en manganèse dans l’alimentation animale : causes et risques

De plus en plus d’animaux d’élevage souffrent de carences en oligo-éléments en général et de manganèse en particulier. Plusieurs raisons contribuent à expliquer cette augmentation :

  • Les performances des animaux sont davantage poussées.
  • Certains sols sont naturellement pauvres en manganèse (plateaux, plaines calcaires).
  • La concentration en oligo-éléments des rations diminue (notamment pour l’ensilage de maïs, les concentrés et les espèces comme le ray-grass qui sont généralement déficients). L’herbe est au contraire un très bon apport (sauf sur sols calcaires).
  • Il existe un risque d’interaction entre oligo-éléments réduisant leur assimilation.
  • Certaines périodes de la vie des animaux requièrent davantage d’oligo-éléments. Une vache tarie a ainsi des besoins journaliers en manganèse d’environ 500 milligrammes, contre 600 pour une vache allaitante et 960 pour une vache laitière.

La carence en manganèse a beau être rare, elle n’en reste pas moins difficile à détecter puisque l’animal, qu’il soit bovin, ovin ou caprin, ne montre généralement pas de signes cliniques caractéristiques.

Repérer une carence en manganèse

utilisation manganèse élevage min

Chez les ovins et caprins, la qualité de la laine et des poils est un bon indicateur du taux de manganèse

Les mammites, problèmes de mobilité ou de reproduction, la fragilité de la progéniture ou encore les échecs de vaccination sont autant de signes qui peuvent alerter sur une carence en oligo-éléments. En cas de doute, le dosage du manganèse peut se faire sur le foie ou le sang. Chez le mouton et la chèvre, la laine et le poil sont des bons reflets du statut en manganèse.

Si la carence s’installe, plusieurs risques se présentent.

Risques principaux

Chez les bovins comme chez les ovins et caprins, les carences en manganèse peuvent avoir de lourdes conséquences :

  • Malformations chez les nouveaux nés: pattes fines et courtes, articulations épaisses, raideurs articulaires, pattes tordues, brachygnathisme (mâchoire inférieure plus courte que la supérieure).
  • Ataxie chez les jeunes agneaux/chevreaux/veaux (paralysie ou problème d’équilibre).
  • Jarrets droits chez la vache: plus d’angle et une tuméfaction antéro-interne.
  • Problèmes de fertilité chez les mâles: le manganèse intervient dans la spermatogénèse, dans le développement des testicules et de l’épididyme (le canal d’excrétion du sperme).
  • Problèmes de reproduction chez la femelle.
    • Retard d’œstrus ou chaleurs silencieuses (le manganèse intervient dans la régulation de la LH, de la FSH et de l’Œstradiol).
    • Fausse-couches: par son action sur le corps jaune, il permet la nidation de l’embryon et la survie de celui-ci au début de la gestation.

Le manganèse pourrait également être efficace contre les soucis d’arcure/bouleture, mais aucun lien n’a à ce jour été prouvé.

Utilisation du manganèse chez l’animal (complémentation)

La complémentation du manganèse se fait par l’eau, dans l’alimentation ou par bolus (à l’aide d’un lance bolus). Il est courant de l’associer au cuivre, afin de profiter des bienfaits manganèse cuivre, tous deux comportant de nombreuses similitudes.

Absorption

Le manganèse est avant tout stocké dans les os, le foie, les reins et le pancréas. Son absorption se fait au niveau de l’intestin grêle mais elle ne dépasse pas les 4% de la quantité ingérée chez les ruminants, quelle que soit la teneur de la ration. Elle peut de plus être diminuée par l’excès de phosphore (rare), de calcium (dans les légumineuses sur sol calcaire, par exemple) ou de fer. L’excès est quant à lui excrété via la bile dans les fèces.

Toxicité

manganèse bovins bienfaits min

La quantité de supplémentation en manganèse se calcule en fonction du poids

Le manganèse est l’oligo-élément le moins toxique. À trop haute dose, il représente néanmoins un danger pour la santé. Il peut également interférer avec le métabolisme du fer.

Voici les informations à retenir pour éviter tout risque :

  • La toxicité du manganèse commence à 2000 mg/kg de matière sèche (MS).
  • Les recommandations alimentaires vont de 15 à 60 mg/kg MS.
  • Les valeurs basses représentent le strict nécessaire pour l’organisme.
  • Les valeurs hautes prennent en compte les marges de sécurité s’il y a des interférences d’absorption du manganèse (excès de phosphore, calcium, fer) et restent très loin des seuils toxiques.

Pour conclure

Le manganèse est un oligo-élément considéré comme mineur, mais qu’il ne faut pas pour autant négliger. Même si les signes les plus visibles (déformations des membres) sont rares aujourd’hui, les problèmes de reproduction, de croissance ou d’immunité doivent y faire penser !

Voir la boutique en ligne

Frais de port offerts

Renseignez votre mail et recevez un code promo !

J'autorise Supervet à m'envoyer sa lettre d'information. Je peux me désinscrire à tout moment
Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Catégories : Non classé