KETOTOP BOLUS PREVENTION CETOSE

59,90 HT

Bolus prévention cétose phytothérapie Artichaut Boldo Chardon Marie Curcuma

En stock

Catégorie :

Tableau de tarification basé sur la quantité

Min Max Prix unitaire
4 Et plus. 58,25

Description

KETOTOP Bolus Prévention Cétose

Cobalt Niacine Levures Artichaut Boldo Chardon Marie Curcuma

Boîte de 12 bolus – 6 blancs 6 rouges – Prévention sur 6 vaches

Fabriqué en France

Administrer 2 bolus – 1 bolus blanc 1 bolus rouge au moins 10 jours avant le vêlage

ou

Administrer 2 bolus- 1 bolus blanc 1 bolus rouge – Immédiatement après le vêlage

Privilégier les vaches ayant déjà fait un cétose , les vaches grasses , les grosses productrices, les vaches ayant un appétit réduit après vêlage.

Delai lait 0 jours

Délai Viande 0 jours

Administrer avec un lance bolus adapté

Ne pas administrer sur une vache couchée

PRESENTATION  DES DIFFERENTES PLANTES 

Source : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Allegations-nutrionnelles-et-de-sante

ARTICHAUT : 

Utilisé traditionnellement pour contribuer aux fonctions d’élimination urinaire normales
Utilisé traditionnellement pour soutenir la fonction excrétrice des reins

Contient des antioxydants d’origine naturelle; Les antioxydants peuvent protéger les cellules et les tissus de l’oxydation. Les antioxydants contribuent à la capacité antioxydante totale du corps et peuvent contribuer à renforcer les systèmes de défense du corps.

L’artichaut améliore le soutien de désintoxication

L’artichaut aide à soutenir le flux de sucs digestifs

L’artichaut aide au maintien d’un foie sain

Il contribue au confort intestinal

Aide à la digestion de soutien

Contribue à la fonction normale du tractus intestinal

Peut aider à diminuer le taux de lipides sanguins
Favorise la perte de poids

BOLDO :

Aide à maintenir une fonction hépatique saine, en soutenant la digestion et la purification du corps.

Contribue au confort digestif et à au soutien de la fonction hépatique et biliaire

    Augmente la résistance physiologique de l’organisme

    Antioxydants : Les antioxydants peuvent protéger contre les radicaux libres et aide en cas de déficit d’admission des aliments ou quantité accrue de nutriments.

    CHARDON MARIE : 

    Source : https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/chardon-marie-silybum-marianum.html

    En phytothérapie, on récolte ses fruits que l’on fait sécher (appelés improprement « graines »). Ils sont préconisés pour stimuler la production de bile par le foie dans le traitement des digestions difficiles et pour prévenir la formation de calculs biliaires. Depuis quelques années, des extraits standardisés de chardon-Marie sont proposés dans le traitement des maladies du foie , en complément des traitements classiques.

    Les fruits séchés du chardon-Marie contiennent des flavonoïdes, des stérols et des huiles ; mais leur effet thérapeutique repose essentiellement sur leur concentration en silymarine, un mélange de flavonolignanes tels que les silybines, les isosilybines, la silychristine et la silydiamine.

    Les effets de la sylimarine sur les cellules du foie sont multiples : elle change la structure de leur membrane, diminuant ainsi la pénétration de substances toxiques (alcool, médicaments, toxines végétales, poisons animaux, etc.) ; elle stimule la production de protéines, améliorant la régénération et la multiplication de ces cellules ; elle diminue certaines réactions inflammatoires provoquées par les cellules immunitaires présentes dans le foie. Récemment, ces effets ont également été observés sur des cellules de rein.

    CURCUMA :

    Utilisé pour faciliter la digestion
    Aide à soutenir une fonction hépatique normale
    Contribue à la stimulation de la production des fluides digestifs”
    Aide à faciliter la digestion des graisses
    Contribue à la fonction normale du tractus intestinal

    Contribue à une cholérèse normale

    Contribue à la sécrétion physiologique de la bile

    Utilisé pour stimuler l’appétit

    Protection des cellules

    Aide à maintenir l’efficacité du système immunitaire

    A des propriétés antioxydantes importantes.

    Vitamine B3 ou PP = niacine: 

    Rôle : métabolisme énergétique, lipidique et protéique pour la vache,
    notamment effet anti-lypolytique (diminue la lyse des lipides lors de cétose et
    donc leur accumulation dans le foie)
    Nécessaire à la flore du rumen
    Source chez les ruminants : alimentation (drèches, levures, tourteaux),
    transformation d’un acide aminé (le tryptophane) en niacine et synthèse par la
    flore ruminale
    Excès : Nécessite des doses très élevées.
    Supplémentation en vaches laitières : en fin de gestation et début de lactation
    uniquement. Résultats variables selon les essais.
    • Sur la production laitière : meilleurs résultats en début de lactation
    • Sur la cétose : diminue les concentrations d’AGNE et de corps cétoniques,
    • sur le stress thermique : augmentation de la MSI lors de supplémentation
    avec de la niacine

    Cobalt précurseur de Vitamine B 12 pour le rumen : 

    Rôle de la Vitamine B12  : métabolisme acides nucléiques, formation des protéines, métabolisme
    énergétique et lipidique (cycle de Krebs), synthèse des globules rouges
    Dépendante des niveaux de choline, méthionine et acide folique
    Permet le transfert du groupement méthyl de la méthionine (AA limitant)
    Permet une meilleure utilisation de l’acide propionique (C3) produit par la flore
    ruminale au niveau hépatique (cycle de Krebs)
    Source chez les ruminants : synthèse par la flore ruminale, dépendante de
    l’apport en Cobalt
    Carence : perte de poids, anémie, perte d’appétit, baisse de performance
    Excès : Peu toxique
    Supplémentation en vaches laitières : Amélioration de la production laitière
    par l’amélioration du métabolisme énergétique

    Intérêt d’apport de levures au rumen :

    L’apport de la levure permet de diminuer de manière significative la quantité de lactate dans le rumen, entrainant ainsi une augmentation significative du pH.

    Pourquoi utiliser un bolus Ketotop ? 

    Parce qu’il est de fabrication Française , fabriqué à Bordeaux

    Parce qu’il limite l’utilisation des substances chimiques allopathiques et de ce fait n’impose pas de délai d’attente pour le lait ou la viande.

    Parce qu’il réduit le coût -9€98 ht – d’un souci de rumination, de digestion , de surcharge hépatique ou de début de cétosevoir de production en relançant la fonction du rumen par les 3 substances présentes et les 4 extraits de plantes , Cobalt, Niacine , Levures , Artichaut, Boldo, Chardon Marie et Curcuma.

    Parce que son administration est simple et rapide – 1 bolus par prise avec un lance bolus adapté

    Conseils d’utilisation

    Insérer totalement le bolus dans le lance bolus

    Lubrifier si besoin la tête du lance bolus avec une huile végétale avant insertion dans la bouche de l’animal

    Insérer le lance bolus totalement jusque derrière la langue

    Assurez vous que la tête et le cou de l’animal soient alignés avant de faire ingérer le bolus

    Bien nettoyer le lance bolus après utilisation

    Eviter les échanges de matériel entre exploitatiion

    Frais de port offerts

    Renseignez votre mail et recevez un code promo !

    J'autorise Supervet à m'envoyer sa lettre d'information. Je peux me désinscrire à tout moment
    Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Informations complémentaires

    Poids 1 kg

    Vous aimerez peut-être aussi…